Karkwa – Le Compteur Lyrics

Comme les routes cassent sous nos roues
Je sens que le temps passe sur ce qui m’entoure
Plus que sur moi-même

Pendant que tout le monde parle, dans la cour
Pendant que les enfants chassent les vieux au pas lourd
Mois, je ne vois rien, inconscient, de courir sur les mains
Déjà, plonger à demain

Comme les craqués qui dansent
Sans savoir que l’heure avance

Sur des grands cheveux blancs, en cavale
Viennent les vieux tourments
De l’idéal
Pour questionner mon coeur
Le bal
Du “Je serais mieux ailleurs?”
La peur
De ne pas pouvoir m’y faire
Trop tard
Pour revenir en arrière

Comme les craqués qui dansent
Sans savoir que l’heure avance

Comme les craqués qui dansent
Sans savoir que l’heure avance

Comme les craqués qui dansent

Author Image
Azlyrics

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *